The Shadow

I remember the day I stepped into the glen, carrying his shadow as sorrow, and so heavy my frail body sank into the marshy ground and I thought how I would have to fight, to shake it off me all my life. The shadow. Which hovered over me hiding the stars and made my heart crack like a fault and my eyes turn into a burn. Flowing and cold. Cold are the shadows, and secret.

Catégories :Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s