Half in slumber I see the ash trees of the glen
They make no sound as I lie here
Half in vain
Afghan on the feet and their sweet visual lullaby
O maudlin do I feel to be so far from them
I leave the leaves to their parade and
Wish that I could see more than the
Direful white brick wall encircling me
Lackluster fire-fly brought to this despair
Very not fair
A vignette you makes its entrance
Haphazardly
You’re like a wren elating me, how could that be?

Catégories :Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s